Vendredi 23 Août 2019   

b.tregouet@karate56.fr

02 97 57 94 62
06 52 11 52 70

 
 
ORIENTATION GENERALE:



Le Cercle de Karaté Vannetais. , l'Ecole de Karaté d'Auray. et le Fudoshin Dojo de Plouharnel proposent l'étude et la pratique du karaté, beaucoup plus en tant qu'Art Martial (Budo) qu'en simple sport de loisir ou de compétition.

Le programme vise à transmettre le mieux possible la pratique du style Shotokan dans la lignée du Maître Taiji KASE sous la direction duquel le Professeur et les pratiquants avancés ont effectué de nombreux stages.

En appui la participation aux stages dirigés par les experts formés par le Maître KASE, dont J. P. LAVORATO et P. LECOURT, est vivement encouragée.

L'espoir est de susciter une pratique à long terme afin que le plus de pratiquants possibles puisse atteindre un haut niveau et contribuer à la transmission du Karaté de génération en génération.
De ce fait, la prépondérance est donnée aux aspects suivants: technique, santé, capacité de self-défense, connaissance de soi et obtention du niveau de ceinture noire.

ESPRIT DE RECHERCHE PARTAGE ET CONVIVIALITE

La performance ne consiste pas à devenir le plus fort, mais à devenir plus "fort" que l'on est, c'est-à-dire améliorer ses compétences sans souci de comparaison.

Au travers de l'amélioration de l'aptitude à se défendre on cherche à développer ses capacités physiques et mentales et rester en bonne santé.
On s'entraîne pour progresser, mais aussi pour faire progresser ses partenaires!

"Vous ne rivalisez pas avec votre opposant, chacun constitue pour l'autre un miroir permettant de corriger ses erreurs, une meule pour affiner ses techniques et son mental" Maître Koichi Tohei

Logo créé pour les clubs de Vannes Auray et Plouharnel, rassemblant

  le Tigre du Shotokan
  le Logo représentant le Shotokan Kasé Ha ("Gi" sigifiant le devoir moral, la dignité, l'amitié)
  Taïji symbole du fondement originel de l'univers et des arts martiaux chinois, mais aussi le prénom du Maître Kasé


APERCU HISTORIQUE

Karaté Do: (Kara = vide, Te = main, Do = voie) "La voie de la main vide"

Les origines du Karatédo remonteraient à Bodhidharma , fondateur du bouddhisme Zen, qui, alors qu'il se trouvait au temple de Shaolin, en Chine, enseigna aux moines une méthode pour leur permettre de suivre son enseignement éprouvant, se défendre sur les chemins peu surs à cette époque, et conserver une bonne santé.

Cette méthode s'est répandue à travers tout l'Extrême Orient en prenant différents noms: KungFu, Wu Shu, Shorin-Ji Kempo,... et en subissant selon les influences, diverses modifications.

Dans les îles Ryukyu (Japon), elle prit le nom d'Okinawa - Te, prédécesseur du karaté actuel.

Longtemps confidentiel, le karaté se répandit progressivement dans tout le japon, à tel point qu'il fut admis au programme d'éducation physique des écoles.

A l'origine de l'essor formidable que connait aujourd'hui le karaté, il faut citer, entre autres , les Maître Gichin Funakoshi, Giko Funakoshi, Taïji KASE, Hiroshi Shiraï, Keinosuke Enoeda
 
   

Sensei Taiji KASE